REACTION AUX PROPOS D’UNE SENATRICE

publié par camerup le 17 février 2018

Les propos tenus par Agnès Buzyn le 7 février sur France 2, dans un débat intitulé « Alcool, un tabou français ? », sont restés en travers de la gorge de la sénatrice Nathalie Delattre, siégeant au groupe Rassemblement Démocratique et Social Européen.

La ministre des Solidarités et de la Santé avait expliqué, que sur le plan sanitaire, le vin était « un alcool comme un autre ». « L’industrie du vin laisse croire aujourd’hui que le vin est différent des autres alcools. En termes de santé publique, c’est exactement la même chose de boire du vin, de la bière, de la vodka ou du whisky. »

La Camerup réagit en envoyant un courrier à Nathalie Delattre, élue de Gironde et viticultrice de profession.